Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole
0

Transitions collectives : un parcours de reconversion professionnelle !

Tous pour l'entreprise n°461

Ici se trouve un visuel
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

Le dispositif Trans’Co permet de réorienter des salariés dont l’emploi est fragilisé vers des métiers porteurs au niveau local grâce à une formation financée par l’Etat.

Trans’Co ou Transitions collectives est un dispositif de reconversion professionnelle mis en œuvre depuis le 15 janvier 2021. Il permet aux salariés dont l’emploi est fragilisé de bénéficier d’une formation certifiante financée par l’Etat pour évoluer vers un autre métier.

 

Permettre à ses salariés de se reconvertir vers un secteur porteur sans perdre de salaire en suivant une formation certifiante et sans changer de région, ou de recruter des profils en reconversion : ce sont donc les objectifs de Transitions collectives, un parcours de reconversion professionnelle lié aux besoins des entreprises d’un même territoire.

 

Trans’Co se décline en deux volets :

 

  • un premier volet « Transitions collectives-Trans’Co » qui repose sur le support juridique du projet de transition professionnelle Ce volet offre aux salariés la possibilité de réintégrer, s’ils le souhaitent, leur entreprise initiale à l’issue de la formation ;
  • un deuxième volet « Trans’Co-Congé de mobilité » qui s’appuie sur le congé de mobilité après la conclusion par l’entreprise d’un accord de rupture conventionnelle collective ou de gestion des emplois et des parcours professionnels.

 

À qui s’adresse ce dispositif ?

 

  • à des employeurs confrontés à des mutations économiques dans leur secteur d’activité et qui souhaitent accompagner leurs salariés dans une reconversion sereine, préparée et assumée vers un métier porteur dans leur bassin de vie ;
  • à des entreprises ayant des besoins de recrutement de salariés qualifiés.

Il offre l’opportunité aux salariés volontaires, dont l’emploi est menacé, de se reconvertir tout en conservant leur contrat de travail et leur rémunération pendant la durée de leur formation.

 

Quelle prise en charge ?

 

La prise en charge de l’État dépend de la taille de l’entreprise et du volet de Transitions collectives choisi.

Dans le cadre du volet « Transitions collectives-Trans’Co », l’État prend en charge tout ou partie de la rémunération des salariés (y compris les charges sociales légales et conventionnelles) et du coût pédagogique des formations certifiantes d’une durée maximale de 24 mois.

 

La prise en charge des salaires à 100 % est limitée à un plafond de 2 fois le Smic, 90 % au-delà de ce plafond.

Dans le cadre du volet « Trans’Co – Congé de mobilité », l’employeur doit prendre en charge au minimum 65% de la rémunération du salarié concerné indépendamment de la taille de l’entreprise. L’État prend en charge la différence entre 79,15% de la rémunération brute antérieure et la part prise en charge par l’employeur afin d’assurer un quasi-maintien de la rémunération nette du salarié.

 

Quel accompagnement pour votre entreprise ?

 

Le délégué à l’accompagnement des reconversions professionnelles, agent des services de l’État qui, dans chaque département, est le contact privilégié pour toutes vos questions concernant Transco : Christelle Rodrigues - 06 29 12 65 07 - [email protected]

 

D’autres acteurs sont également à votre écoute :

  • votre opérateur de compétences (OPCO) pour vous accompagner dans l’entrée dans le dispositif et dans l’identification des emplois fragilisés ;
  • votre association Transitions Pro pour faciliter le recours au dispositif et fluidifier l’organisation des parcours de vos salariés : Sébastien Tavernier - Développeur Territorial -  07 85 58 13 80 - [email protected]
  • des conseillers en évolution professionnelle (CEP) pour accompagner vos salariés gratuitement dans la construction de leur parcours de reconversion : www.mon-cep.org - T. 09 72 01 02 03.

 

 

Ici se trouve un visuel
Ici se trouve un visuel

 

Claude Barbin,

Président de la CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole

 

Marie-Luce Bozom,

Présidente de la commission « Entrepreneuriat »

 

Est-ce l’esprit sportif qui opère ? Toujours est-il que votre CCI entend plus que jamais aller plus vite et plus fort au service des entreprises et du territoire ! Créer ou reprendre une entreprise, c’est plus facile quand on est bien accompagné !

 

En ce qui concerne l’entrepreneuriat, notre efficacité collective et notre capacité à agir ensemble sur les territoires sont les conditions sine qua non de notre réussite et de la valorisation de nos atouts.

 

Notre prochain Morning Créa’ « les clés pour entreprendre avec succès » fait étape le 15 juin à Besse et St Anastaise,  de 9h à 10h30. Et ce n’est pas parce que l’évènement se duplique qu’il se ressemble d’un territoire à l’autre ! Notre synergie de travail a été construite en collaboration avec la Communauté de Communes du Massif du Sancy et avec nos partenaires : l’Ordre des Experts Comptables Auvergne-Rhône-Alpes et le Crédit Agricole Centre France.

Vous avez un talent à révéler, une idée à faire émerger, un projet à concrétiser, des compétences entrepreneuriales à développer, cet évènement est fait pour vous !