Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole
0

Ho, ho, ho.... Pensez au chèque cadeau !

Tous pour l'entreprise n°470

Noël approche et trouver le cadeau parfait peut parfois s’avérer être un défi de taille.

Le chèque cadeau est un bon moyen de faire plaisir tout en consommant local et en favorisant les emplois de proximité.

article cci cheque cadeau
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

Jouons local, c’est vital !

Le secteur du commerce et de la restauration représente près de 3 millions d’emplois, soit 15% des emplois salariés en France en croissance de +25% sur ces 15 dernières années. C’est un secteur qui connaît des difficultés et qui a besoin de soutien : 2/3 des commerçants ont été touchés par la crise énergétique dont 44% ont vu une baisse de leur activité selon une enquête CCI-Conseil du commerce de France réalisée auprès de 1 200 commerçants, a rappelé récemment Alain Di Crescenzo, Président de CCI France.

 

« N’oublions jamais que nos achats locaux sont nos emplois de proximité » souligne Stanislas Renié, Vice-Président Commerce à la CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole.

 

Achetons local, avec le chèque cadeau !

Le cadeau local est un acte citoyen pour soutenir les commerces. C’est là que le chèque cadeau entre en jeu offrant une solution pratique et polyvalente pour satisfaire les goûts de chacun.

Au fil des années, il s’impose comme une alternative au cadeau plus traditionnel et combine praticité, personnalisation et adaptabilité. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il en existe plusieurs sur le territoire du Puy-de-Dôme !

 

Portée par les fédérations de commerçants du Puy-de-Dôme, cette solution « facile à offrir » dont on est sûr qu’elle fera plaisir, s’adresse autant aux particuliers qu’aux professionnels et permet de soutenir l’économie locale.

 

Sur les territoires de Riom, d’Issoire, de Thiers , d’Ambert mais aussi de Clermont Auvergne Métropole, des chèques cadeaux sont également utilisables auprès de commerçants et prestataires de services.

Le Chèq’Toq promu par l’association des Toques d’Auvergne est également un bon vecteur d’achat de proximité ainsi que la carte cadeau Nattitude qui respire le bien être, les grands espaces et le goût.

Clermont Commerce, l’Office de Commerce d’Issoire, l’Association Pour la Promotion de Riom, Les vitrines d’Ambert-Livradois Forez, Avenir Commerces Thiers : des fédérations de professionnels qui proposent leur propre solution cadeau. Renseignez-vous vite en consultant leur site internet.

 

Comment ça fonctionne ?

Le chèque cadeau est utilisé pour régler vos achats de manière simple et pratique, comme n’importe quel moyen de paiement, chez les commerçants, artisans, prestataires.

C’est le cadeau qui convient en toute circonstance ! Les études menées tous les ans sont formelles :  le chèque cadeau, c’est la certitude de faire plaisir.


En offrant des chèques qui couvrent bon nombre d’univers de consommation :  mode, sport, bien-être, équipement de la maison, jouets, puériculture, multimédia, voyages, loisirs, gastronomies…vous offrez vraiment à chacun la liberté de choisir selon ses goûts, ses besoins, son budget.

 

Bon à savoir côté employeurs : par principe, les chèques-cadeaux, les bons d’achats et les cadeaux sont soumis aux cotisations et contributions de sécurité sociale, car au sens strict, il s’agit d’un avantage attribué par l’employeur « en contrepartie ou à l’occasion du travail » (sauf s’il s’agit de secours). Cependant, lorsque le montant global de l’ensemble des bons d’achat et cadeaux attribué à un salarié au cours d’une année civile n’excède pas 5 % du plafond mensuel de la sécurité sociale (soit 183 € en 2023), ce montant est exonéré de cotisations de sécurité sociale.

capitale euro de la culture clermont

 

logo capitale euro de la culture

 

Ensemble le Massif-Central et Clermont-Ferrand pour la dernière ligne droite !

Une compétition n’est ni gagnée ni perdue tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie.

Notre espérance de Capitale européenne de la culture 2028 pour  Clermont- Ferrand et le Massif-Central s’est  installée grâce à l’Europe,  la culture et l’innovation qui en découlent dans tous les territoires urbains et ruraux du Massif-Central. Cela doit permettre à notre Massif de sortir de l’oubli en mettant toutes nos réalisations en pleine lumière et permettre à nos concitoyens, à nos entreprises,  nos artisans  d’avoir le droit d’être fier.

 

Ici, sur cette terre du milieu rude,  nous ne souhaitons pas demander de l’aide.

Tous les éléments de fierté sont nécessaires pour que nous franchissions la prochaine étape.

 

Nous avons un attachement viscéral, à notre environnement et à notre histoire.

Nos concitoyens sont remplis de fierté avec le beau maillage de nos entreprises grandes et petites, de nos artisans, de nos commerçants, de nos services, de nos universités, du maillage de nos services publics, de nos gendarmeries  de nos armées et de la valeur de tous ceux qui les  accompagnent avec cette même  authenticité culturelle du massif.

 

Si grâce à l’Europe nous sommes retenus comme Capitale européenne de la  culture, 2028, les mentalités, les énergies se libéreront et la confiance s’installera durablement pour oser plus loin et plus fort en territoire rural et urbain.

 

Si notre territoire est la prochaine Capitale européenne de la culture en 2028, c’est aussi un formidable signal de considération envoyé par l’Union Européenne aux territoires similaires aux nôtres, c’est-à-dire à une certaine Europe des Massifs.   

 

Le 5 décembre avec l’honneur de recevoir les jurys sur le Massif cela est une étape importante, cruciale, sur ce chemin vertueux que nous espérons pour le 13 décembre, après notre prestation du 11 décembre à Paris.

 

La candidature à Capitale européenne est une promesse qu’ un territoire fait à l’Europe, une promesse explicitée dans notre projet pour 2028 sur le territoire de Clermont-Ferrand et du Massif-Central.

 

Claude Barbin,

Président de la CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole

Président du Fonds de dotation de l’association Clermont-Ferrand Massif Central