Conjonture Cantal 2016 : "optimistes, mais pas dupes !"