Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole

Projet InspiRe | Votre CCI vous informe

Le projet InspiRe prévoit la restructuration du réseau de transports en commun au sein de l’agglomération clermontoise avec notamment la création de deux nouvelles lignes de bus à haut niveau de service.  Il modifiera en profondeur le visage du territoire métropolitain et les modalités de déplacement dans les prochaines années. Votre CCI se mobilise pour vous informer et vous accompagner tout au long de ce projet afin d’anticiper les impacts sur les entreprises et les minimiser. 
Ici se trouve un visuel
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mercredi 1 juin 2022

L’essentiel du projet

Le projet évolue et le tracé s’affine.


La concertation régulière avec les différents acteurs a permis d’arbitrer entre plusieurs alternatives pour aboutir à date au tracé ci-dessous.

Ici se trouve une carte du Tracé

Listes des rues concernées par le tracé des lignes de bus

 

Certaines caractéristiques restent immuables :

  • 2 nouvelles lignes de bus à haut niveau de service,
  • Une fréquence de passage élevée (1 bus toutes les 6 minutes en heures de pointe),
  • Une augmentation de l’amplitude horaire (de 5h à 1h),
  • Des voies réservées pour les bus permettant une circulation plus fluide et plus rapide (site propre),
  • Une restructuration de l’ensemble du réseau de transports en commun,
  • La création de nouveaux parkings relais,
  • De nouveaux aménagements cyclables,
  • Des aménagements urbains complémentaires.
     

Cette nouvelle configuration modifiera les conditions d’accès à la Métropole et notamment pour les véhicules (voiture, véhicule utilitaire, poids lourds…). Pour autant, tous les modes de déplacement continueront à coexister : la place de la voiture sera réduite, mais elle ne sera pas totalement supprimée.


Carte de la circulation automobile

Schémas des modes d'accessibilité 

 

Tout savoir sur le projet InspiRe 

 

Focus sur la Zone à Trafic Limité (ZTL)

Réglementation de la ZTL

Définition d'une ZTL

Zone dont l’accès est restreint à certains types d’usagers. Seules les personnes avec une autorisation pérenne ou temporaire peuvent circuler (par exemple : les transports en commun, les riverains, les commerçants, les artisans pour des travaux, les entreprises et leurs salariés, les livreurs, les services de secours : police, pompier, ambulance…).

N.B. : Le trafic dans la ZTL ne sera pas totalement supprimé, mais il sera limité aux « ayant-droits ».

Quelle zone est concernée ?

Le centre-ville de Clermont-Ferrand, de la rue Blatin jusqu’à l’avenue Carnot. Le périmètre précis reste à déterminer.

A noter : il sera possible de traverser la ZTL en largeur sans être un ayant-droit (par exemple : aller de la rue Bonnabaud à la rue Gabriel Péri en coupant la rue Blatin). Toutes les rues à proximité immédiate resteront accessibles aux véhicules, tout comme les parkings (Vercingétorix, Jaude…).

Quels sont les objectifs ?

Rendre le centre-ville plus attractif, limiter les aléas de circulation qui ralentissent le bus et apaiser la circulation dans la zone. 

Les modalités d’accès à la ZTL

L’accès à la ZTL sera soumis à une réglementation. Les modalités ne sont pas encore complètement définies. Il est évident que tous les résidents habitant dans la zone pourront toujours accéder à leur logement et à leur garage. Tous les services de secours (police, pompier, ambulance) seront également prioritaires. Des aménagements seront aussi prévus pour les entreprises disposant de parkings pour leurs salariés.  

 

Quelques exemples concrets :

Qui peut accéder à la ZTL ?

Les usagers autorisés à accéder à la ZTL en véhicule motorisé sont appelés les ayants-droits. Ils sont de deux types : les ayants-droits réguliers et les ayants-droits ponctuels. Parmi les ayants-droits réguliers, sont inclus les résidents de la zone, avec ou sans garage, les commerçants, ou encore les services publics (véhicules d’entretien, de ramassage des ordures ménagères, etc.).

 

À titre indicatif, les ayants-droits ponctuels pourraient être, par exemple, les personnes à mobilité réduite, les livreurs, les entreprises de travaux et de dépannage, les soignants et aides à domicile... Les conditions d’autorisation ne sont pas encore définies.

Je suis commerçant au sein de la ZTL, pourrais-je y accéder en voiture ?

Oui, l’accès sera autorisé à tous les commerçants de la ZTL pour des livraisons temporaires ou pour accéder à un parking ou garage privé.

Mon client doit récupérer une commande dans mon magasin situé dans la ZTL, pourra-t-il y accéder avec son véhicule ?

Non, tout comme maintenant dans les rues piétonnes, il lui faudra utiliser les transports en commun ou se garer dans des parkings à proximité ou dans une rue perpendiculaire et venir à pieds. Les commerçants pourront aussi proposer des services de livraison à domicile ou en points relais pour faciliter les achats de leurs clients. La CCI peut vous accompagner afin de mettre en place des solutions adaptées à votre activité.

Je suis médecin, mes patients pourront-ils accéder à mon cabinet situé dans la ZTL ?

Oui, des systèmes seront envisagés (par exemple : justificatif de rendez-vous) pour autoriser les patients et personnes à mobilité réduite ayant un rendez-vous chez un professionnel de santé à entrer dans la ZTL et utiliser les places dédiées à cet effet à proximité (PMR).

Je suis artisan du bâtiment et dois réaliser des travaux dans un immeuble sur le tracé de la ZTL, pourrais-je y accéder avec mon véhicule professionnel ?

Oui, l’accès sera possible. Les conditions d’autorisations ne sont pas encore connues.

Mes fournisseurs pourront-ils venir livrer mon établissement situé dans la ZTL ?

Oui, les livraisons seront autorisées dans la ZTL dans le respect de la réglementation en vigueur (jours, heures, zones dédiées aux livraisons…). Les conditions d’attribution d’autorisations ne sont pas encore connues.

L’enquête publique : une procédure réglementaire à ne pas manquer

L’enquête publique se déroulera du 30 mai au 4 juillet 2022. En tant que chef d’entreprise, il est essentiel d’y participer pour donner votre avis et être acteur du projet. Vous êtes favorable au projet ? Vous souhaitez le voir amender ? Ne laissez pas les autres décider à votre place. Chaque voix compte.

 

Prenez connaissance de la contribution de la CCI 

 

L’enquête publique permet aux citoyens de donner leur avis auprès d'un tiers indépendant : la commission d’enquête.
Ainsi, toute personne peut présenter des observations écrites, favorables ou non au projet et proposer des suggestions ou des contre-propositions, car la décision de réaliser le projet intervient après l'enquête publique.
 

C’est LE moment pour donner votre avis, de faire part de votre enthousiasme, de vos inquiétudes ou de vos interrogations.
Que vous soyez POUR ou CONTRE, votre opinion compte. Les avis recueillis sont considérés pour la prise de décision finale des pouvoirs publics.
Les commissaires enquêteurs sont également chargés de répondre à vos questions sur le projet, il est donc encore temps de vous renseigner sur le projet. 

 

Découvrez la brochure réalisée par le SMTC

 

Du 30 mai au 4 juillet 2022, vous pourrez exprimer votre avis et vos remarques de différentes manières :

 

  • Dans les registres d’enquête mis à disposition au siège de la Métropole, au SMTC-AC et dans les mairies des communes concernées par le projet (Aubière, Aulnat, Chamalières, Clermont-Ferrand, Cournon-d’Auvergne, Durtol et Royat)
  • Sur le registre dématérialisé
  • Directement auprès des commissaires-enquêteurs lors d’une permanence    voir lieux et dates en cliquant ici 
  • Par courrier à l’adresse postale du SMTC-AC : 2 bis rue de l’Hermitage, 63000 Clermont-Ferrand.
     

Vous pourrez également prendre connaissance du dossier d’enquête et consulter notamment des plans, des documents explicatifs, une étude d’impact…

 

Pour plus d’informations cliquez sur l’enquête publique